Après le 7 janvier, j'avais alerté, comme beaucoup d'autres, du danger de se voir confisquer nos libertés par ceux qui feignent les défendre.

la paix par les armes 1 la paix par les armes 2

C'était sous mes fenêtres ce matin... Au moins 40 fourgons et plus de 300 policiers à la louche bien armés (cf. photos) pour contrôler 15 squatteurs hippies qui seraient "susceptibles de troubler l’ordre public pendant la COP21", comme le relatent de nombreux articles.

Quel rapport avec le terrorisme ? Qu'est-ce qui dérange tant messieurs Valls, Cazeneuve et Bauer sinon une forme naturelle de résistance politique qui les empêcherait de mener à bien un plan de contrôle et de soumission massif de la société ?

Regardons les choses en face, la République et l'Etat de droit sont en train de disparaître sous nos yeux : mis à l'écart des juges, ports d'armes et perquisitions à volonté pour la police, interdiction de manifester, fermeture des frontières, migrants repoussés ou coulés, violation assumée des droits de l'homme, ventes d'armes françaises records cette année... S'il est vrai que nous, humains, aurions grand intérêt à rester soudés et organisés face à la violence et à l'obscurantisme, notamment religieux et économique, certains oligarques semblent avoir bien d'autres projets. Et ce ne sont pas les simagrées commémoratives qui me dévieront du dégoût progressif pour la chose publique que les Le Pen, Sarkozy, Guéant, Valls et Hollande sont en train de transformer en dictature.

Que ce soit bien clair les copains : je ne suis ni Charlie, ni Paris, ni France, je suis Guillaume, citoyen du monde et hacker de l'univers. Et je pleure autant celles et ceux qui tombent à Paris sous le feu oriental que celles et ceux de Syrie, de Lybie, du Liban ou de Palestine sous les bombes occidentales.

Gare à tous ceux qui défendent la paix par les armes et la liberté par les drapeaux.


Comments

comments powered by Disqus